MONTRÉAL, le 20 février 2019. Tarku Resources Ltd. (TSX-V: TKU) (la « Société » ou « Tarku ») est heureuse d’annoncer la signature d’une entente d’option avec un groupe de 5 individuels sans lien de dépendance (« Vendeurs ») pour l’acquisition d’un intérêt de 100 % dans le projet de vanadium du Lac Fabien (le « Projet ») au Québec, Canada. Le projet est avantageusement situé à seulement 3 km de la ligne de chemin de fer qui relie les installations portuaires du fleuve Saint-Laurent vers le sud et ceux de la ville de Saguenay vers le nord et à 130 km au nord-ouest de la ville de Québec (voir le communiqué du 15 janvier 2019).

Julien Davy, président et chef de la direction de Tarku, déclare : « Nous sommes très heureux de cette opportunité de diversifier le portefeuille de projets de Tarku. En tant que générateur de projet, nous sommes engagés dans l’exploration et la découverte de nouvelles ressources au Québec. Les résultats préliminaires du concentré de magnétite ont donné des valeurs de 1,37 à 1,67 % V2O5 dans la zone centrale et le projet est parfaitement localisé pour transporter un potentiel minerais vers les marchés canadiens, américains et mondiaux. Quand on regarde où le vanadium est produit dans le monde, le Québec est la juridiction stable idéale pour développer un projet de métal stratégique d’une manière respectueuse de l’environnement et socialement acceptable ».

Le vanadium

Le vanadium est un minéral stratégique utilisé comme alliage pour renforcer l’acier et le titane et comme catalyseur chimique. La récente hausse de ses prix provient principalement de l’incapacité de la production mondiale à faire face à la forte augmentation de l’utilisation de vanadium dans le secteur de la construction. Les prix du vanadium sont en hausse aussi grâce à l’utilisation et le développement de batteries ou d’accumulateurs d’oxydoréduction au vanadium (« Vanadium redox flow batteries », VRFB) utilisées pour le stockage d’énergie de longue durée. Ces batteries deviennent rapidement la solution de stockage d’énergie pour l’écrêtement de la demande de pointes, le nivellement de la charge, les micro-réseaux, l’énergie éolienne et solaire, les sources d’énergie hors réseau et une alimentation sans coupure.

Il n’existe actuellement aucune production commerciale de vanadium primaire en Amérique du Nord alors que la Chine, la Russie et l’Afrique du Sud produisent annuellement environ 77 % de la production totale. La production de vanadium secondaire existe mais est produite à partir de rejets provenant de résidus de pétrole, de catalyseurs usés, de cendres à usage industriel et de scories de fonte au vanadium. Tarku voit une opportunité de développer des projets de vanadium propre et de haute qualité dans une juridiction stable comme le Québec.

Le projet de Vanadium du Lac Fabien

Le projet qui est accessible par la route, comporte 37 titres miniers et est situé à 130 km au nord-ouest de la ville de Québec à seulement 3 km de la ligne de chemin de fer du Lac St-Jean transportant marchandises et passagers. Le projet a été initialement mis en évidence en 2001 pour son potentiel de minéralisation magmatique Fe-Ti-V-P (0,58 % V2O5, 59,31 % Fe2O3; GM 60997). Les horizons sub-verticaux de magnétites riches en vanadium sont encaissés dans des intrusions mafiques-ultramafiques associées aux anorthosites.

Les récents travaux d’exploration ont rapporté plus de 25 échantillons choisis contenant des valeurs > 0,25 % V2O5 et distribués sur une superficie de 1,2 km par 300 m. Ces résultats incluent un échantillon choisi titrant 0,48 % V2O5 et 11 m @ 0,22 % de V2O5 en rainurage. Des résultats préliminaires de tests au tube Davis ont démontré une très bonne récupération du concentré de magnétite donnant des valeurs de 1,37 à 1,67 % V2O5 et de 55 à 65 % Fe.

Un récent levé magnétique réalisé par le gouvernement du Québec en 2015 démontre que l’anomalie magnétique associée à la minéralisation de vanadium s’étend sur plus de 6 km de long. La zone minéralisée est caractérisée par une épaisseur de mort-terrain faible ou inexistante, ce qui suggère, dans l’optique d’une exploitation à ciel ouvert, un bon ratio de décapage.

Les résultats d’exploration précédents sont encourageants et Tarku prévoit de mener des travaux au cours de l’été 2019, comprenant entre-autre un vaste échantillonnage de roches, du rainurage et du décapage pour permettre de valider l’épaisseur et la continuité des zones minéralisées en vanadium, ainsi que la répartition des teneurs. Les travaux comprendront également des tests métallurgiques préliminaires visant à démontrer la qualité de récupération du vanadium au Lac Fabien.

Termes de l’entente

Tarku peut acquérir un intérêt de 100% dans le projet Lac Fabien, en octroyant aux Vendeurs un total de 1,8 M$ répartis comme suit:

  • Un versement initial en argent de 25 000 $ et 1 500 000 actions;
  • 35 000 $ en argent et 55 000 $ en argent ou en actions au gré de la compagnie le ou avant le 1er anniversaire (optionnel)
  • 45 000 $ en argent et 80 000 $ en argent ou en actions au gré de la compagnie le ou avant le 2e anniversaire (optionnel)
  • 55 000 $ en argent et 125 000 $ en argent ou en actions au gré de la compagnie le ou avant le 3e anniversaire (optionnel)
  • 100 000 $ en argent et 200 000 $ en argent ou en actions au gré de la compagnie le ou avant le 4e anniversaire (optionnel)
  • 100 000 $ en travaux d’exploration durant la première année de l’entente (engagement ferme)
  • 250 000 $ en travaux d’exploration durant la 2e année (optionnel)
  • 350 000 $ en travaux d’exploration durant la 3e année (optionnel)
  • 400 000 $ en travaux d’exploration durant la 4e année (optionnel)

Si l’entente est achevée, le projet sera soumis à une redevance nette de la fonderie de 2 % sur laquelle Tarku a l’option de racheter 1 % en tout temps en contrepartie d’une somme de 1 500 000 $. Durant l’option, Tarku aura la possibilité de repousser jusqu’à 2 fois les dépenses d’exploration d’une année supplémentaire avec une pénalité de 10 000 $ en argent et un maximum de 25 000 $ en argent ou en actions de Tarku au gré de la compagnie.

La convention d’option et l’émission d’actions sont sujettes à l’approbation de la Bourse de croissance TSX. Toutes les actions émises en vertu de la convention seront soumises à une période de détention de 4 mois à compter de la date d’émission.

À propos de Tarku Resources Ltd. (TSX-V: TKU)

Tarku Resources Ltd. est une société d’exploration axée sur la génération de projets en menant des activités d’exploration dans des zones à fort potentiel géologique et à des niveaux élevés d’acceptabilité sociale. La génération de projet étant la base du développement minier, la vision de Tarku est de générer des projets d’exploration avec un excellent potentiel pour des partenaires ou des acheteurs éventuels. Tarku possède 74 648 797 actions en circulation, dont environ 70 % sont détenues par des initiés et ses actionnaires principaux.

M. Benoit Lafrance, géo., Ph.D., directeur de l’exploration et administrateur de Tarku est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers qui a préparé, supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques contenues dans ce communiqué de presse.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site internet de la Société ou contacter :

Julien Davy, Président et Chef de la direction
+1 (514) 618-7287
info@tarkuresources.com
www.tarkuresources.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Tarku, y compris le rapport annuel, ou les documents que Tarku dépose à l’occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Source : https://www.tarkuresources.com/fr/communiques-de-presse/tarku-annonce-lacquisition-du-projet-de-vanadium-lac-fabien-au-quebec/

Pin It on Pinterest

Share This